Bonjour Alexandra, je suis ravie de t’accueillir sur mon blog !Alexandra Le Dauphin

Tout d’abord, peux-tu te présenter et présenter ton parcours ?

Je suis Alexandra Le Dauphin. J’habite Bordeaux où j’élève mes deux amours de 9 et 6 ans. Après des études en langues puis en marketing / management, j’ai été embauchée en tant qu’assistante commerciale jusqu’à ce qu’un licenciement pour motif économique vienne changer la donne et tout remettre en question.

Je me suis retrouvée au chômage à me demander si j’avais choisi la bonne voie. J’ai alors commencé à noircir des pages pour tenir le coup face à une recherche d’emploi mouvementée…

Tu as déjà sorti deux livres « Au boulot chômette » aux éditions La Boîte à Pandore » et « Célibataire ? Faut pas t’en faire » aux éditions Pixl. Comment t’es venue l’idée d’écrire ces livres ?

Pour « au boulot, Chômette ! », mon livre sur le chômage, c’est le contexte qui a déterminé son écriture. Je me suis nourrie de mes entretiens d’embauche ratés, de mes allers et venues à Pôle Emploi pour retranscrire au mieux ce qui se passait lorsque l’on est au chômage.

Chomette au boulot

Pour « célibataire ? Faut pas t’en faire ! », mon livre sur le célibat, ce sont les remarques de mon entourage et de mon réseau qui m’ont poussé à écrire sur la vie d’une célibataire. Je trouvais que l‘humour pouvait se prêter au récit sans choquer.

Célibatataire faut pas t'en faire

Cela a-t-il été facile de franchir le pas de l’écriture ? Quel est le facteur déclenchant qui a fait en sorte que tu as osé le faire ?

En toute honnêteté, c’est mon réseau qui a été le catalyseur de tout ceci ! Je manque de confiance en moi et je pense que je n’aurai jamais osé me lancer si quelques personnes bienveillantes ne m’avaient pas poussée : merci à elles !

As-tu eu des peurs, des doutes quant à l’écriture et l’édition des livres ? Si oui, peux-tu nous les nommer et nous dire comment les as-tu surmontés ?

Bien sûr…Si pour mon livre sur l’emploi je savais que ce que je racontais était réel puisque vécu, pour mon livre sur le célibat, j’ai eu peur (et c’est toujours le cas) d’être à côté de la plaque car c’est un sujet que je ne maîtrise pas. Je doute (comme chaque personne qui écrit) de mon style : il est déglingué et peut dérouter.

Que penses-tu apporter au lecteur à travers ces livres ?

Une dose de bonne humeur et quelques pistes pour trouver du travail ou…l’âme sœur ! Rien de plus.

Merci Alexandra pour m’avoir accordé ce temps.

Vous pouvez retrouver Alexandra Le Dauphin sur son blog droledeplume.fr

 

Share Button