Comment communiquer quand on est thérapeute ?

Tout débutant devrait se demander comment communiquer quand on est thérapeute du bien-être, car nombreux sont ceux qui font la même erreur lorsqu’ils débutent, et peut-être l’as-tu faite aussi, celle de vouloir chercher des clients pour remplir leur agenda au plus vite. Ce qui peut se comprendre, lorsqu’on veut faire le bien, mais lorsque tu te lances en tant que thérapeute, il y a une étape importante à ne pas manquer, celle de te faire connaître au travers d’un plan de communication pour attirer les premiers clients intéressés par tes services, au lieu d’aller des chercher des clients qui n’ont pas besoin de toi.

Voici la marche à suivre pour savoir comment communiquer :

 

Définis-toi !

Le premier travail à accomplir dans ta communication est de te définir et de te positionner. Tu dois parler de toi et fabriquer ta structure d’accueil. Il s’agit généralement d’un site Internet, ou d’un blog, accompagné de plusieurs réseaux sociaux.

Selon ton domaine d’activité et ton public, ta communication doit te ressembler et doit être cohérente avec ton activité. Un site pour les particuliers n’aura pas la même présentation qu’un site à destination des entreprises. Les couleurs, les typos, les animations… Tout est différent. Ton logo n’est pas quelque chose de primordial pour un thérapeute, mais si tu y tiens, il doit être évocateur, et tu dois te créer une identité visuelle immédiatement identifiable.

Pour les réseaux sociaux, tu choisis en fonction de ton cœur de métier.

Si Facebook est utilisable par tous, LinkedIn sera réservé aux professionnels.

Ne crée pas de profil sur les réseaux qui ne te ressemblent pas, ou si ton contenu ne s’y prête pas.

YouTube n’est utile que si tu réalises du contenu vidéo conséquent.

Instagram est devenu incontournable, mais il faut le nourrir d’images intéressantes… À chaque réseau sa particularité.

 

Définis ton persona !

Le persona est ton client type, ton client idéal, et le définir le plus précisément possible est crucial pour toute la suite de ton aventure. Tu ne dois surtout pas négliger cette étape.

Réfléchis à quoi ressemble le portrait-robot de ton client. Tu dois toujours avoir ce portrait en tête. Chaque fois que tu vas communiquer au travers d’un article, une story Instagram, un post Facebook, tu dois t’adresser à ton persona (ton client cible).

Si tu as plusieurs persona, ce qui peux arriver, tu dois scinder ta communication. Tu ne t’adresses pas aux deux cibles de la même manière, alors il vaut mieux communiquer avec chacune individuellement, plutôt que de faire un mélange des deux communications, ce qui donnerait un résultat flou qui ne parlerait plus à personne au final.

C’est à toi de définir avec qui tu as envie de travailler, et donc, tu vas t’adresser à ces personnes-là en priorité.

 

Ta communication à proprement parler

Maintenant que tu t’es positionnée et que tu as déterminé l’audience que tu veux toucher, il faut passer à l’action et définir ta communication pour te faire connaitre.

Tu dois donc disposer d’un espace sur Internet, le plus souvent un blog. Il doit être professionnel pour inspirer confiance. Le design compte énormément si tu veux être prise au sérieux. Il doit être cohérent avec ton activité.

L’interface d’un site qui s’adresse à des enfants n’est bien sûr pas le même qu’un site qui s’adresse à des entreprises ou des particuliers !

Le niveau de langage doit également être adapté.

Prends garde à l’orthographe et à la grammaire autant qu’à la présentation. Un texte mal écrit donne une impression de négligence qui déteint sur tout le reste.

La communication au travers des outils Internet ne s’arrête jamais. Tu dois publier régulièrement pour te faire connaître, puis pour fidéliser ton audience.

Ton premier but ne doit pas être de trouver des clients, mais de te créer une audience qui va te devenir fidèle, suivre de près ce que tu fais et t’aider à te faire connaître.

Tu dois publier régulièrement. Charge à toi de t’imposer un rythme plus ou moins soutenu mais, une fois que tu l’a choisi, tu dois t’y tenir, tu ne dois pas décevoir tes lecteurs.

Ton contenu doit être riche et unique. Même si tu t’inspires de sources externes, tu dois apporter un plus qui donne de la valeur à ton contenu.

– Soit tu y ajoutes ton analyse.
– Soit tu compulses d’autres informations pour étoffer le sujet.
– Soit tu trouves des illustrations qui apportent un complément d’information…

Ne fais jamais de plagiat, et ne produis pas de contenu uniquement pour meubler. Si tu déçois ton audience, elle se désabonne.

 

 

Créer ton propre réseau

Te voilà maintenant équipée, prête à te lancer !

Tu dois créer un réseau avec tes followers dans lequel tout est relié.

Lorsque tu écris un article, il doit être partagé par un post sur ta page Facebook, par une illustration sur votre compte Instagram… Tout doit être lié.

Adresses-toi à ta cible. Internet est magique pour cela. Tu peux t’adresser en privé ou en public aux gens qui s’intéressent à toi. Tu dois tisser un lien avec eux et les inciter à te parler.

Penches-toi sur une communication qui les engage. Tu dois les inciter à commenter, liker, répondre à des sondages, réagir à un post…

 

À ton clavier

Sur Internet, nous sommes tous sous l’emprise des moteurs de recherche et notamment Google, le plus puissant d’entre eux. Pour obtenir une bonne visibilité sur la toile, il est fondamental que les pages de ton site apparaissent dans la première page des résultats lorsqu’un internaute renseigne tes mots clés.

Pour arriver à cela, vous va devoir te lancer dans le référencement individuel, le SEO (Search Engine Optimisation). Il s’agit de viser le meilleur classement, sans avoir recours à la publicité payante.

La structure de ton site importe beaucoup, et chaque article doit être optimisé. Il existe des plugins qui t’y aident en te conseillant sur les liens externes et internes à ajouter, les mots clés, les références sur les photos…

 

Le blog

Quel que soit ton domaine d’activité précis, tu as forcément des idées particulières, une vision propre ou tout simplement des informations à développer.

Le blog est pour cela un outil fantastique. Tu disposes de tout l’espace que tu veux, et tu peux développer tes idées et les mettre en page de façon à donner envie aux gens de lire.

Si ta prose les passionne, tu vas vite les fidéliser, et ils te recommanderont.

Un article par semaine ou tous les quinze jours, par exemple, est un bon rythme. Il doit être suffisamment long pour apporter de la valeur ajoutée, mais pas trop long non plus car il n’est pas facile de retenir l’attention de l’internaute avec des textes trop longs.

Il est facile de te démarquer par le ton que tu emploies dans tes articles, et par les idées que tu y développes.

Tout ce qui touche à la thérapie donne naissance à des interprétations diverses, et chacun développe sa propre vision. Il est ainsi aisé de te distinguer en affirmant haut et fort tes convictions.

 

La newsletter

Indissociable du blog, la newsletter est un outil de communication extrêmement efficace. Une fois par semaine ou deux fois par mois, tu envoies une lettre à tes abonnés. Cette lettre doit avoir un contenu intéressant et posséder un lien qui ramènera ton lecteur sur ton site.

La newsletter est directe, et permet de faire passer tous les messages que tu veux, mais un seul message à la fois.

N’abuses pas de la newsletter si tu ne veux pas te retrouver dans la boîte à spams !

 

Facebook

Tout aussi indispensable, la page pro Facebook accompagne naturellement le site. Elle relaie ce qui s’y passe mais apporte d’autres informations plus directes et instantanées.

Si tu fais une opération de découverte de ton activité par exemple, tu peux organiser un événement, ou un live sur ta page Facebook.

Tu peux également créer un groupe Facebook qui rassemble une communauté qui possède des intérêts communs. Cela te permettra de discuter plus directement, et plus personnellement aux gens qui te suivent.

 

Instagram

Instagram est le dernier des indispensables. C’est LE réseau social qui a explosé tous les records ces dernières années. Il se développe à une allure spectaculaire, et innove sans cesse.

Tu peux créer des stories, relayer des produits à acheter (si tu vends des livres ou des accessoires liés à ton métier), publier des photos qui évoquent ton activité…

Si tu débutes ton activité de thérapeute, travailles sans relâche ton e-reputation et tes outils de communication. C’est primordial pour te faire connaitre.

C’est un travail de longue haleine, mais qui est gratuit, et finit par porter ses fruits si tu es pugnace.

Bien, on arrive à la fin de cet article qui t’a fourni un certain nombres d’outils pour savoir comment communiquer quand on est thérapeute. J’espère que tu y trouvera de la valeur.

D’autre part, j’ai créé sur Facebook le groupe “le cercle des kickstarteuses du bien-être” qui est un endroit pour les thérapeutes du bien-être qui souhaitent multiplier clients et revenus, pour apporter de l’aide et des solutions, pour brainstormer. Si tu souhaite nous rejoindre, c’est par ici !

A très vite pour la suite, et d’ici là, si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à les faire ci-dessous dans les commentaires.

Si tu penses que cet article peut aider quelqu’un, n’hésite pas non plus à le partager dans son intégralité.

Merci 😃

Share Button