Hey, salut !

Trouver sa raison d’être, tout un programme, oui je sais… Mais surtout la première clé de la réussite ! Je suis convaincue que pour réussir dans la vie, il faut commencer par trouver sa raison d’être.

Je suis également persuadée que nous avons tous un rôle à jouer en ce monde, et la personne qui a compris ce qu’elle est venue faire sur terre peut agir, travailler et se donner avec passion et enthousiasme.

Trouver sa raison d'être

« Décidez du sens que vous entendez donner à votre vie. Ensuite, organisez toutes vos activités en conséquence ». Brian Tracy

(Une des plus grandes autorités aux Etats-Unis dans le développement du potentiel humain et de l’efficacité personnelle).

Trouver sa raison d’être, pas toujours une mince affaire !

Pour ma part, j’ai compris pourquoi je suis sur cette terre. Ça n’a pas été simple, mais j’ai compris le but de ma raison d’être. C’est pour cela que maintenant, chaque fois que j’entreprends une activité, mon énergie décuple. Notre raison d’être donne un sens à notre vie, c’est la source du bonheur, de la joie et de la plénitude.

Mais pourquoi je ne l’ai pas trouvé facilement ? Avez-vous remarqué que, bébé, nous savions exactement ce que nous voulions et nous savions aussi l’exprimer. On avait juste à crier, pleurer jusqu’à être satisfait, sans avoir peur ni du regard des autres, ni de ce que les autres pouvaient penser de nous. Et puis, nous nous sommes mis à nous déplacer ; tout d’abord en rampant, puis en marchant, et durant cette étape l’éducation est passée par là avec ses :

“Touche pas à ça !”

“Fais pas ci, fais pas ça !”

“Pense un peu aux autres”

“T’as pas honte ?”

A partir de là, on se met à faire et à vouloir ce que l’autre veut de nous !  Eh oui ! On est conditionné en quelque sorte ; jusqu’au moment où on ne sait plus où on en est, ni ce que l’on veut réellement. Là, vient le temps de la découverte de soi.

Comment trouver votre raison d’être ?

Eh bien, en trouvant votre objectif, parce que si vous n’avez aucun objectif précis dans la vie, vous serez comme le bateau sans voile, ni moteur sur la mer.

Barca che sta affondando.

Vous tournerez en rond, vous dériverez au gré du vent et des vagues, sans jamais aller nulle part, ou encore, c’est comme si vous montiez dans votre voiture, et que vous allumiez le GPS sans lui indiquer l’adresse où vous voulez aller. Il y a de forte chance que vous restiez sur place, non ? Vous visualisez un peu ? Hummm !

Mais quand vous avez un but précis, tout devient alors plus clair. Vous êtes alors aligné.

C’est quoi être aligné ?

C’est être cohérent entre ce que vous pensez, ce que vous dites, et ce que vous faites. Vous vous sentez heureux, à votre juste place, vous vous attirez les bonnes situations, les bonnes personnes etc… Tout le monde y trouve son compte finalement.

Mon objectif de vie

Mon objectif de vie est d’aider les gens à avancer dans la vie plus sereinement physiquement, émotionnellement et mentalement. Avec le blogue, je propose des ressources pour vivre sa vie en cohérence avec ses aspirations, et ses rêves et en cabinet voici l’aide que je propose :

Physiquement, à travers la méthode que j’ai choisie qui est la réflexologie plantaire ? Pourquoi cette spécialité ? Parce qu’elle est naturelle, et qu’elle se soucis du corps dans sa globalité. Elle ne se substitue pas à la médecine classique, mais c’est un excellent complément. Idéalement, elle devrait être utilisée en prévention, car c’est une technique qui a pour premier bienfait une détente extraordinaire, et lorsque l’on sait que le stress est le facteur déclenchant d’environ 80 % des maladies, on comprend mieux pourquoi.

Emotionnellementà travers le développement personnel qui permet de libérer les sentiments négatifs entretenus, tels que la culpabilité, la dévalorisation, l’abandon, etc… Ces derniers sont comme un tas d’ordures que gardé en soi. Ça nous ronge si ça prend trop de place, et ça peut nous rendre malade. Cette méthode permet de faire un bon ‟ménage” émotionnel.

Un conseil, débarrassez-vous du tas d’ordures, et nettoyez le terrain ! Vous vous sentirez tellement mieux !

Mentalement, en se forgeant un mental de gagnant. Le travail ici est de devenir observateur des pensées que vous entretenez, et qui vous font douter de vos capacités. Celles qui vous dévient de ce qui vous fait pourtant tellement vibrer, et qui vous coupe dans l’élan. Le cheminement est de transformer les croyances négatives, limitatives, pour éliminer les doutes et surmonter vos peurs.

_______________________

Une fois que vous aurez clairement définie votre raison d’être, celle-ci sera un phare dans toutes les activités que vous exercerez. Si vous n’êtes pas en harmonie avec elle, il vous faudra renoncer, car vous ne trouverez pas l’équilibre. Si ça n’a pas de sens,vous ne vous épanouirez pas.

_______________________

Maman avait une cousine en Espagne qui était secrétaire. Elle avait chez elle une machine à écrire, et un jour elle m’a proposé de m’en servir. Elle y a inséré une feuille, et comme tout enfant qui découvre un nouveau ‟jouet”, je me suis amusée avec. Je devais avoir à peine une dizaine d’année.

vintage typewriter on the wood texture background with vintage color tone

A la fin du collège, lorsqu’il a fallu choisir une orientation, je ne savais pas trop quoi choisir. Mes parents n’ayant pas les moyens de me faire faire de longues études, maman m’a proposé un BEP en secrétariat, en pensant à sa cousine, et au fait que j’avais bien aimé taper à la machine chez elle… J’ai accepté sans être vraiment convaincu, ni enthousiaste, mais je ne savais absolument pas quoi faire d’autre. J’ai été dirigé vers un BEP, tenez-vous bien, de sténodactylo correspondancière. Pendant deux ans, tous les soirs, j’avais des « gammes » à faire, et j’ai retranscrit des textes et des textes en sténo. Tout ça pour rien, car je ne m’en suis jamais servi par la suite. Des moyens beaucoup plus modernes arrivaient déjà sur le marché. La seule chose positive est que ça a développé ma mémoire, car je n’ai jamais trouvé d’emploi ensuite avec cette spécialité. La raison invoquée par toutes les entreprises contactées était mon manque d’expérience. La vie avait bien compris que je n’allais pas m’épanouir si je persistais dans cette direction ; ce n’était pas la voie à suivre.

Après un parcours chaotique dans le monde du travail, Il a fallu que j’attende la trentaine, lors d’un congé parental d’éducation, où j’ai pris le temps de réfléchir pour trouver ma véritable raison d’être, mon objectif. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et pour cela, j’ai lu un tas de livre, j’ai fait des recherches sur internet, j’ai fait des formations, j’ai fait des rencontres, et je me suis demandée ce qui me rendait vraiment heureuse dans la vie. A la suite de tout cela, j’ai enfin trouvé.

________________________

Pour trouver votre raison d’être, souvenez-vous de tout ce que vous avez fait dans votre vie, et demandez-vous ce qui vous a vraiment rendu heureux. Posez-vous la question : quel était l’élément commun à toutes ces situations ? Quelles sont vos qualités principales ?

A la lumière de tout ça, demandez-vous ensuite, si vous pouvez trouver un moyen pour en faire un métier, et gagner votre vie avec. Ainsi votre métier vous rendra heureux et vous l’exercerez avec plaisir.

Allez à vous de jouer ! Et n’oubliez pas de me laisser vos commentaires ci-dessous, j’adore vous lire.

A bientôt !!!

Share Button