Hey belle thérapeute, c’est à toi que je m’adresse aujourd’hui ! Oui, toi la thérapeute en galère par manque de clients qui aimerait propulser ton entreprise et faire plus de profits.

Voici 3 conseils rapides pour propulser ton entreprise, faire plus de profits, et te sentir aussi heureuse que cette fille au milieu du champ de tous les possibles !

Il y a quelques années, j’étais dans la même situation que toi. J’avais étudié, passé plusieurs diplômes, et je m’étais mise à mon compte en pensant naïvement que j’allais rapidement remplir mon agenda, parce que j’avais mis une belle plaque sur ma porte, mon nom dans le bottin, distribué de beaux flyers un peu partout, et parlé de mon activité à mon entourage.

Plus j’avançais dans le temps, et plus je me rendais compte que ce n’était pas si simple que ça. Les clients se faisaient rare. J’en suis même arrivée à vérifier si mon téléphone fonctionnait bien tellement il sonnait peu 🤣 sans parler du syndrome de l’imposteur qui s’est sournoisement immiscé en moi. Ben voyons ! Je finissais par douter de mes compétences ! Ça te parle aussi ?

C’est alors, que pour me rassurer par rapport à ça, ma première idée à été de commencer à demander un retour de témoignages à propos de mes services, aux quelques clients que j’avais. Quelle bonne idée en effet, car cela m’a permis de me ré-aligner. Non, définitivement, je n’étais pas mauvaise du tout, bien au contraire parce que tous les retours que j’ai eu étaient très bons. J’avais pourtant insisté sur le fait que j’acceptais toutes sortes de remarques, même négatives, parce que ça me permettrait de devenir meilleure. Mais, point de mauvais retour…

Le problème n’était donc pas dans ma façon d’exercer mon métier…

1 – DEMANDE UN RETOUR À TES CLIENTS

J’ai donc entamé mon enquête pour comprendre d’où venait ce manque de clients, et j’ai demandé à ces derniers comment ils m’avaient connu. La plupart, par le bouche à oreille, et quelques autres par internet. Ah, ce fameux bouche à oreille, intéressant, mais pas rapide du tout ; quant à internet ; il m’a semblé qu’effectivement je devais aller voir par là un peu plus sérieusement. J’avais bien un site, mais j’avoue qu’au départ, il ressemblait à beaucoup d’autres, et je ne me démarquais pas du tout. Non, comme beaucoup, j’expliquais simplement en quoi consistait les différentes méthodes que j’utilisais, et mon parcours. Rien de très attrayant, quand on y pense, pour les personnes qui venaient le consulter. Alors, j’ai commencé par y ajouter les témoignages que j’avais reçu. Très bonne idée pour attirer les clients, puisque quelque temps plus tard, ils m’ont indiqué qu’ils aimaient beaucoup les lire avant de venir. Ça les rassure quelque part, de la même façon finalement que lorsqu’ils regardent sur Tripadvisor avant d’aller au restau.

Puis, en discutant avec des collègues de ce problème de manque de clients, je me suis aperçue que de très bons thérapeutes pouvaient avoir peu de clients, et de moins bons (parce qu’il ne faut pas se leurrer, il y en a) avaient leur agenda rempli.

La seule différence entre les deux, la façon de communiquer et de se démarquer ! Eh oui, bien-sûr ! Ça peut paraitre évident, non ? Ben pas tant que ça, quand on est face au mur et qu’on se bat contre lui lol ! D’ailleurs depuis, j’ai appris à détourner les murs plutôt que de me battre contre eux, c’est plus productif 😉Comme en escalade où l’on va chercher la meilleure voie possible pour arriver au but.

2 – APPRENDS À COMMUNIQUER EFFICACEMENT

Le problème était donc là ! Dans la façon de communiquer en se démarquant de tout ce qui existe déjà.

Maintenant, l’idée est d’être créative pour attirer ses clients, car oui, il est beaucoup plus facile de les attirer que de les chercher. Je t’en dirais un peu plus là-dessus lors d’un prochain article… Tu sais, je me suis vraiment démenée pour en savoir plus et apprendre les ficelles du métier de la communication. Je suis même allée jusqu’au Québec pour ça ! Pourquoi si loin ? Parce que tu trouves au Québec ce que tu ne trouves pas en France. Ils ont beaucoup d’avance sur nous, que ce soit au niveau du mindset ou de la com. Et puis, ils sont authentiques, et ça, moi j’aime !!!

D’autre part, attirer des clients ça veut aussi dire vendre ses services…

Quoi, j’ai dis un gros mot ?

Bah oui, il faut bien avouer qu’il rode, en France, un mal sournois qui est la croyance qu’il est malsain de vendre ses services, parce qu’on est dans le domaine du bien-être. Ça, c’est très judéo-chrétien… Mais ce temps là est révolu ! Fini le temps où on se nourrissait de pain, de quelques grains de raisin et d’eau 😉

Eh oui, belle fille, il va falloir oublier cette vilaine croyance, et vite, si tu veux faire prospérer ton entreprise et faire plus de profits, rien qu’en commençant par prendre conscience qu’il y a un nombre incalculable de gens qui attend de te connaitre pour les aider à aller mieux, et qu’ils sont tout à fait prêt à payer pour ça.

Tu veux pouvoir vivre de ton activité ou pas ? Tu veux pouvoir subvenir ou contribuer aux besoins de ta famille, voyager, prendre soin de toi et de ton entourage, etc ? Il va donc falloir commencer par accepter de faire de l’argent, et l’argent, entend bien ça, ce n’est pas quelque chose de salle ; ce qui est salle c’est ce qu’on peut faire avec, mais si tu es quelqu’un qui ne veut que le bien autour de toi, il y a de fortes chances pour que tu t’en serves à bon escient, et même pour aider des gens dans le besoin. L’argent, c’est donc quelque chose qui peut-être très positif !!!

Ah, ça fait du bien de lire ça, hein !

Oui, je sais, il est toujours plus facile pour l’être humain de voir le mauvais côté des choses. Ça tient au fait qu’il est programmé comme ça. Ça demande donc une certaine réflexion pour voir le positif, mais ça en vaut la joie ! (Oui, je n’ai jamais aimé l’expression “ça vaut la peine”, encore du négatif ancré dans les consciences !)

3 – ÉLIMINE LA PERCEPTION NÉGATIVE FACE À L’ARGENT

Combien de femmes, ai-je pu rencontrer dans le domaine du bien-être, vivant la difficulté de se faire rémunérer à leur juste valeur ! Énorme ! Si tu es comme ça, de grâce, règle ça une bonne fois pour toute !

C’est sûr, l’argent ne fait pas tout, on est d’accord, mais avoue qu’il contribue à beaucoup de choses, et sans lui, eh bien on a de la difficulté à joindre les deux bouts, et ça c’est une source de stress. C’est dommage pour quelqu’un qui est dans le bien-être non ?

J’arrive au terme de cet article. Voici donc de bonnes bases pour aller plus loin dans ta démarche pour propulser ton entreprise, et faire plus de profits.

À très vite pour la suite, et d’ici là, si tu as des questions, des remarques, ou des sujets que tu aimerais aborder, n’hésite pas à communiquer ci-dessous dans les commentaires.

Si tu penses que cet article peut aider quelqu’un, n’hésite pas non plus à le partager dans son intégralité.

Merci pour ça !

Share Button